Au service du developpement
local & citoyen

Vous êtes ici

Presse

Communiqué du 27 mai 2019 : un AG participative

Le jeudi 23 mai dernier, au foyer « la Manu » à Valence, ADOS a tenu son assemblée générale ordinaire suivie du traditionnel débat organisé cette année sur le thème de la gestion des déchets à Waoundé (Sénégal).Témoignages, partages, et intérêts ont marqué la soirée.

L’association ADOS a tenu son assemblée générale ordinaire jeudi 23 mai dernier au foyer La Manu à Valence. Jean-René Perchet, le Président d’ADOS, a souligné les points marquants de l’année 2018, parmi lesquels l’audit financier de l’association, accompagné d’une restructuration et du recrutement de nouveaux profils. Des représentants des Départements de la Drôme et de l’Ardèche, de la Ville de Valence et de Valence Romans Agglo, des professeurs de l’Ecole Barthelon (Bourg-lès-Valence), des volontaires en service civique d’Unis Cités, des étudiants infirmiers et leur directrice de l’école ESSSE (Valence), ainsi que l’équipe franco-sénégalaise d’ADOS, ont témoigné tour à tour de leur expérience sur les différents champs d’activité d’ADOS.

L’AG a été suivie par une table ronde animée sur le thème de la gestion des déchets à Waoundé. A partir de témoignages vidéos réalisées à Waoundé, le public (une quarantaine de personnes - administrateurs, adhérents, partenaires) et les intervenants ont interagi.

  • Partenaires acteurs du projet de la mise en place de la collecte des déchets à Waoundé, Loïc Teyssier, chargé de projets énergies renouvelables chez Valence Romans Agglo, et Frédéric Londeix, directeur général des services au Sytrad, ont témoigné de leur expérience à Waoundé et sur le territoire valentinois.
  • Cinq jeunes d’Ingénieur Sans Frontière, étudiants à l’INSA de Lyon (L. Lautier, - G. Le Crom, L. Ciaravola, F. Persillet, D. Cesarion) ont présenté leur projet consistant à réduire la quantité de sable collecté dans les déchets à Waoundé (actuellement le sable représente 75 % des déchets collectés). Ils étudient plusieurs outils (pelle à tamis, trommel) à réaliser sur place à partir de matières recyclées. Ils partent à Waoundé en juin pour tester les outils imaginés.
  • Pour compléter le débat, Rose Marie Di Donato, directrice du GIP de Resacoop, a présenté le programme PAGEDS (=Promouvoir les Actions pour la GEstion des Déchets au Sud).

Cette table ronde a suscité beaucoup d’intérêt et d’interrogations de la part du public. A partir de réalités différentes, force est de constater des problématiques et défis communs entre le territoire valentinois et celui de Waoundé.
Les échanges se sont poursuivis autour d'un apéritif dînatoire convivial.

 

Communiqué du 17 mai 2017 : ADOS, une solidarité impulsée !

Le mardi 16 mai dernier, au foyer « la Manu » à Valence, ADOS a fait salle comble pour son assemblée générale ordinaire et sa soirée débat sur « Le monde de l’entreprise : un acteur de la solidarité internationale ? ». Engagement, intérêts et motivations émanaient de l’ensemble des participants rhônalpins et sénégalais.
Alors que les associations en solidarité internationale ont tendance à s’essouffler par manque de moyens humains et financiers, et par la complexification des démarches administratives et du contexte géopolitique difficile, l’association ADOS a fait salle comble pour son assemblée générale ordinaire qui s’est tenue mardi 16 mai dernier au foyer La Manu à Valence. Jean-René Perchet, le Président d’ADOS, a souligné les points marquants de l’année 2016, parmi lesquels figure « Des Rencontres de l’Eau », une nouvelle forme d’événement pluriel organisé en novembre 2016 avec la Ville de Valence et l’Agglomération. Les Départements de la Drôme et de l’Ardèche, la Ville de Valence, le Syndicat de Traitement des Déchets Ardèche Drôme, l’École Pestre de Bourg-lès-Valence, l’hôpital d’Ourossogui (Sénégal), un responsable de santé communautaire sénégalais, ainsi que l’équipe franco-sénégalaise d’ADOS, ont témoigné tour à tour de leur expérience sur les différents champs d’activité d’ADOS.
L’AG a été suivie par une soirée débat « Le monde de l’entreprise : un acteur de la solidarité internationale ? », un thème qui fait écho à l’un des défis 2017 d’ADOS : favoriser le développement d’activités économiques créatrices de richesses pour les populations. Une cinquantaine de participants français et sénégalais - administrateurs, adhérents, partenaires, Mathieu DUMONT, responsable de l’entreprise ATILA et Pierre MARNAT, Chef de secteur Agence Drôme Ardèche de la SAUR - ont participé au débat animé par Christophe Chevalier, PDG du Groupe Archer, lauréat du prix de l’entrepreneur social en 2012 (Schwab – BCG). Quelles sont les aspirations des chefs d’entreprise à s’impliquer dans des projets d’utilité publique ? quelles sont les attentes des entrepreneurs sénégalais ? quelles formes de partenariat possibles entre associations et entreprises autour de la solidarité internationale ? Tels sont les sujets qui ont été débattus sur la base de retours d’expériences des participants. Les échanges se sont poursuivis autour d'un apéritif dînatoire convivial.
Rapport d’activité de l’association sur www.ados-association.org

 

Communiqué du 24 avril 2017 :  Une nouvelle identité visuelle pour un nouvel élan !

ADOS vous présente sa nouvelle identité visuelle plus proche de ses valeurs et de ses actions. À travers un nouveau logo et une nouvelle signature de marque, ADOS souhaite souligner son savoir-faire professionnel, ses liens originels et durables avec le Sénégal, sa volonté de s’ouvrir sur d’autres territoires, son champ d’action en France, et la place de l’humain au centre de ses projets. 

Retrouvez nous sur Facebook