Au service du developpement
local & citoyen

Des étudiants en soins infirmiers en stage à Matam

Depuis plus de 25 ans, ADOS accompagne des stagiaires de différents centres de formation d'Auvergne Rhône Alpes dans leur stage professionnel.

ADOS recrute

à Valence et à Matam (Sénégal)

Vous êtes ici

Agriculture et sécurité alimentaire

ADOS soutient les petits exploitants agricoles

L’agriculture est certainement l’activité la plus importante de la région de Matam, par les revenus générés, par le nombre d’actifs employés et par sa place dans la satisfaction des besoins alimentaires. Cependant ce secteur présente des potentialités (terres fertiles et eau du fleuve Sénégal) qui restent insuffisamment valorisées. Depuis sa création en 1985, et ensuite dans le cadre des programmes de coopération des Départements de la Drôme et de l’Ardèche, ADOS a accompagné la réalisation de plusieurs projets agricoles qui sont soit des jardins maraîchers, soit des périmètres irrigués à partir du fleuve Sénégal.

Les jardins maraîchers sont des parcelles dont la superficie varie entre 0,5 et 2 ha. Ils sont exploités par des groupements de femmes qui produisent des légumes destinés pour l’essentiel à l’autoconsommation des familles. Si les productions de ces jardins restent relativement modestes, elles améliorent directement l’alimentation de beaucoup de familles pour une partie de l’année.

Périmètre maraicher dans la région de Matam

 

Quant à l’agriculture irriguée, elle présente un grand enjeu d’amélioration de la sécurité alimentaire de la région de Matam, voir même du Sénégal. En effet, selon les estimations du Plan Directeur de la Rive gauche du fleuve Sénégal, le potentiel de terres irrigables se situe à 55.000 ha alors qu’aujourd’hui, seulement 7500 ha sont déjà aménagés par la SAED et les privés. Il s’y ajoute qu’une bonne partie des périmètres aménagés restent inexploités à cause de problèmes d’organisation des producteurs, de pannes des équipements ou de dégradation des anciens aménagements.

C’est ainsi que les Départements (Drôme et Ardèche) et ADOS ont répondu à des demandes des Communautés Rurales pour accompagner les villages de Lobaly et de Sinthiou Mogo à relancer l’exploitation de leurs périmètres villageois anciennement abandonnés. Ces partenariats ont permis le redémarrage de cultures irriguées permettant d’améliorer les productions locales.
 
Les travaux de réhabilitation ont été réalisés par la SAED (société d’aménagement des eaux du fleuve Sénégal) qui est en partenariat avec ADOS dans la Région de Matam.

Le programme de coopération décentralisée du Département de la Drôme a cofinancé deux  GMP (groupe motopompe) pour l’irrigation du périmètre de Lobaly, alors que le village de Sinthiou Mogo a été appuyé par le programme de coopération du Département de l’Ardèche pour se doter d’un GMP.

Groupe motopompe permettant l'irrigation des cultures

 

Pour l’utilisation des motopompes, le partenariat entre ADOS et la SAED a permis de former des pompistes recrutés au niveau des villages et outillés pour assurer la maintenance des motopompes. Ils sont rémunérés par le groupement villageois de producteurs.

Les périmètres irrigués villageois varient entre 20 et 60 ha et sont morcelés en parcelles de 0.50 ha pour pouvoir permettre à chaque famille d’en exploiter une petite partie.

Les producteurs qui sont tous de petits exploitants, sont confrontés à des problèmes récurrents : maîtrise des circuits d’approvisionnement en intrants (semences et engrais), un conseil agricole technique relativement faible, des difficultés d’organisation et de gouvernance interne au sein des groupements villageois…

Le chemin est souvent long, mais les permanents d’ADOS basés à Matam accompagnent ces villages à se structurer et à surmonter ces difficultés afin d’optimiser leur exploitation agricole.

Retrouvez nous sur Facebook